Port de commerce

Port historique de la Pointe-­des­‐Galets

Port ouest - Source IPR 2009 pour la ville du Port

Il regroupe notamment un port de plaisance (474 anneaux), un port de pêche industrielle, la marine nationale et des activités de vrac. Le port de la Pointe-des-Galets joue un rôle de premier plan dans la vie de l’île pendant un siècle, jusqu’en 1986 lorsque le nouveau port entre en service. Aujourd’hui, il fait l’objet du programme de reconversion « Ville et port, la ville est port », qui permet de recréer des liens entre la ville et ces docks historiques dont elle est la légitime héritière.

Quelques dates:

  • 14 février 1886 : le port de commerce de la Pointe‐des‐Galets est inauguré. 8.000 ouvriers ont travaillé sur ce chantier qui a duré sept ans. Appelés les « pionniers du désert », ils s’installent sur place dans des conditions sommaires. Artisans de la naissance de la « Ville du Port » créée le 22 avril 1895, ils marqueront l'éveil du syndicalisme réunionnais. Le port de la Pointe‐des‐Galets joue un rôle de premier plan dans la vie de l’île pendant un siècle… jusqu’en 1986 lorsque le nouveau port entre en service.
  •  décembre 1971 : un plan d’urbanisme directeur est voté par le nouveau conseil municipal. Ce document fondateur entend à terme « redonner aux Portois accès à la mer », notamment à travers le port historique de la Pointe-­des‐Galets.
  • 1er mars 2000 : les activités lourdes ayant été pour l’essentiel transférées vers le nouveau port, le port de la Pointe-­des‐Galets aborde désormais une nouvelle page de son histoire avec la signature d’une charte (Etat, Région, Département, CCIR, Ville) pour la mise en oeuvre du programme « Ville et port, la ville est port ». La reconversion du port historique vers des fonctions urbaines (résidences, hôtellerie, restauration, etc.) s’accompagne évidemment du développement d’activités tournées vers la mer : pêche, tourisme, plaisance, croisières, loisirs et sports nautiques, valorisation du patrimoine portuaire.

Le nouveau port

Port est - Source IPR 2010 pour la ville du Port

Il est inauguré en 1986 à l’issue du second plus grand chantier portuaire français des années80. 4ème port français pour le volume de conteneurs traité, ce complexe industrialo-portuaire moderne est notamment équipé de 1.020m de quais et de quatre portiques pour transborder les conteneurs.

Situé à trois kilomètres du port de la Pointe-des-Galets, le nouveau port est inauguré le 24 janvier 1986 à l’issue d’un chantier de quatre ans, second plus grand chantier portuaire français des années 80.

Port d’intérêt national concédé à la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, le nouveau port a connu en 2009 un recul de son activité de 8,8%. Avec un trafic annuel de 208597 EVP (Equivalent Vingt Pieds, unité de mesure des conteneurs) en 2007, le nouveau portse classe au 4ème rang des ports français pour le trafic des conteneurs.

Environ 800 personnes(dont 200 dockers privés) travaillent dans ce port moderne ainsi que quatre sociétés d’acconiers (SAMR, COR, SOMACOM, SGM) et plus d’une dizaine de transitaires maritimes (commissaires en marchandises pour l’import-export).

Le terminal à conteneurs, récemment agrandi de cinq hectares, est équipé de quatre portiques pour transborder les conteneurs. Le parc d'engins compte plus de 100 équipements pour la manutention dont des chariots cavaliers récemment acquis. Il dispose également de 224 prises frigorifiques, d'une aire de transit temporaire des conteneurs de produits dangereux, d'un centre d'empotage et de dépotage avec 6.000m2 de magasins, 4.000m2 d'auvents et 30.000m2 de terre-pleins pour la gestion des conteneurs vides. Une grue mobile est venue compléter ces équipements, renforçant et dynamisant le déchargement des navires.

Grand Port Maritime

Pour en savoir plus, suivez le lien ci-dessous et accéder au site internet du Grand Port Maritime de La Réunion.