Des bornes anti-moustiques dans 2 écoles.

Des bornes anti-moustiques dans 2 écoles.

Les écoles Eugène Dayot et Laurent Vergès sont, depuis cette semaine, équipées de dispositifs anti-moustiques. 10 bornes ont été installées dans les cours des 2 groupes scolaires.

 

« La machine va expulser des molécules comme un être humain et va attirer la femelle moustique. Dès qu’elle sera à proximité une source aspirante va l’attirer et elle sera pris au piège…cela va faire chuter de 88% le taux de piqûres sur un rayon de 30 à 60 mètres autour de l’appareil » explique Pierre Bellagambi, l’inventeur du système, aux enfants de l’école Eugène Dayot.

« Ce nouveau dispositif vient en complément du travail mené par les services de la ville dans le cadre de la lutte anti-vectorielle… Nous avons enregistré une forte diminution du nombre de cas de dengue sur les trois premiers mois de l’année !» indique Olivier Hoarau, le maire du Port.

 

Depuis janvier 2019, 21 cas ont été répertoriés sur l’ensemble du territoire de la ville du Port selon les chiffres de l’ARS.De nombreuses ont été prises. La ville a recruté10 PEC LAV dont 7 sont affectés à l’entretien des canaux et autres sites selon les besoins identifiés et 3 à la sensibilisation. Des opérations « vide fond de cour » ont été réalisées dans les quartiers de la Rivière des Galets, SIDR/St Ange Doxile, ZUP/SEDRE/Maloya, Ariste Bolon et ZAC1&2. L’équipe 3D (Désinfection, Désinsectisation et Dératisation) œuvre également au quotidien depuis la crise du chikungunya.